Rechercher...
 
Liste de
Naissance
  • Livraison : 3,00€ Gratuite dès 70,00€
  • Colis envoyé le jour même Commande avant 14h
  • Des questions ? 09.70.73.51.60

Accouchement sans péridurale : témoignage du Danemark

Maman enceinte devant le linge de bébé à venir
Textiles et jouets Sebra
 
Alors qu'en France, à peine 20% des femmes accouchent sans péridurale, elles sont 72% au Danemark, et bon nombre le font... à domicile ! Ce choix s’explique principalement par une conviction que l'accouchement naturel reste le meilleur des choix pour maman et bébé. Après tout, la nature nous a fabriqué pour.

Mais, quels sont les avantages de cette approche ? Pourquoi les femmes danoises font-elles ce choix de l'accouchement sans péridurale ?

Voir aussi : Devenir maman au Danemark, 10 trucs improbables

 

La vision danoise sur l'accouchement naturel

Le corps médical danois place une grande confiance en le corps de la femme pour vivre la grossesse, puis la naissance, avec le moins d'interventionnisme possible. Il est en effet ancré dans les mœurs scandinaves que, les femmes étant biologiquement faites pour être enceintes et accoucher, une naissance naturelle reste la façon la plus sûre, la plus rapide et la plus saine pour la maman et le bébé. Bien évidemment, dans les cas sans complication à venir ou venant.

Ainsi, à moins de bien chercher, vous ne recevrez pas de cours d'accouchement ou de respiration de plusieurs semaines au Danemark : eh oui, puisque le corps sait faire tout ça tout seul ! Vous recevrez seulement une invitation à une présentation de 2 ou 3 heures dispensée par une sage-femme, sur le déroulé des contractions, quand appeler l'hôpital, comment se passe la prise en charge par le personnel soignant lors de l'accouchement, le retour à la maison, etc.

Ce qui m'a marqué en tant que future maman française lors de cette présentation de l'accouchement :

-  Le début des contractions : le travail peut être long, et il est donc recommandé de manger un bon repas au début des contractions et de bien s'hydrater. Les sages-femmes comparent l'accouchement à un marathon : il faut donc économiser ses forces pour tenir dans la longueur. Commencez par prendre un antalgique afin de calmer les premières contractions. Reposez-vous, regardez une série rigolote ou prenez un bon bain chaud : le but étant de se détendre au maximum ! Plus nous sommes détendues, plus le travail se fera rapidement.

- Aller à l'hôpital le plus tard possible : attendez que les contractions deviennent régulières (c'est à dire, toutes les 4 min environ). L'idée est que vous restiez dans le confort de chez vous le plus longtemps possible : l'environnement est plus sympa et relaxant que dans les couloirs froids et blancs de l'hôpital :)

- Comme le rappellent sans cesse les sages-femmes, gardez en tête que, depuis l'aube des temps, le corps des femmes est normalement façonné pour la grossesse, l'accouchement, puis l'allaitement : tout le nécessaire pour véhiculer la vie. Au Danemark, nous sommes aussi fortement invitées à réaliser un accouchement à la maison (s'il n'y a pas de contre-indication).

 - Les antidouleurs : la péridurale ne représente qu'une infime petite partie de la présentation faite par la sage-femme. Nul besoin de faire ce choix à l'avance : si le travail devient trop long ou douloureux, il sera toujours possible de la demander. Mais nous sommes invitées (sans le dire) à essayer d'accoucher le plus naturellement possible ;)

Mais pourquoi les professionnels de santé scandinaves poussent-ils les mamans à accoucher naturellement ? 

Bébé nouveau né dans son couffin Hilestad et pyjamas MarMar Copenhague
Nouveau-né dans son trousseau MarMar et couffin Hilestad
 

Accouchement sans péridurale : les avantages

L’accouchement sans péridurale permet aux femmes d’accoucher avec toutes les sensations. Appréciée des femmes scandinaves, cette approche présente plusieurs avantages :

- Sans péridurale, le corps récupère plus vite. L’accouchement avec péridurale a des conséquences sur le corps : même tout à fait minimes, il est possible qu'une péridurale soit ma faite. Et les substances injectées prennent du temps à être nettoyées par l’organisme.

- L’accouchement naturel peut être certes douloureux, mais il est plus facile de se remettre des douleurs ressenties. Le corps féminin est bien fait : plus la douleur augmente, plus le corps génère d’endorphines, des molécules qui font l'effet d'une morphine naturelle. Elles participeront à apaiser la femme et lui permettront de se dépasser dans ce moment particulier.

- Les femmes accouchant sans péridurale sont plus flexibles et au contrôle des mouvements, des impulsions, des pauses lors de l'accouchement. Elles ont donc moins de risques de complications, moins de risques d'épisiotomie, et moins de risque que les bébés soit tirés au forcepsLes poussées sont beaucoup plus faciles (le corps pousse seul, en fait).

- L'accouchement naturel est plus rapide. Avec la péridurale, il est possible que l’accouchement prenne plus de temps, car la femme n'est pas en mesure de participer aussi efficacement à l'expulsion du bébé. Comme la péridurale bloque l'envoi de signaux physiologiques essentiels au cerveau, l’ocytocine (ou "hormone de l'amour") ne va pas forcément être sécrétée par le corps. Il faudra donc se faire administrer de l'ocytocine de synthèse (qui augmente le risque d'hémorragie), afin que le corps et le cerveau apprennent que l'accouchement est en cours.

- Accoucher sans péridurale, mais soutenues par la bienveillance d'une sage-femme, vous permet de mieux sentir l’arrivée de votre enfant !

- Même si l'idée des douleurs peut effrayer de prime abord, toutes ces sensations créent une relation particulière pour les futures mamans.

- L'accouchement naturel augmente la confiance en soi de façon phénoménale ! Que ce soit en maternité ou en maison de naissance, on se découvre une force insoupçonnée et une incomparable source de fierté.

- L'accouchement naturel accroît les chances de réussite de l'allaitement : le corps sécrète toute l’ocytocine nécessaire à la montée de lait. Suite à un accouchement naturel, la maman a donc beaucoup moins de chances de faire un baby-blues ou une dépression post-partum !

C'est pour toutes ces raisons-là que les Danois considèrent l'accouchement naturel comme beaucoup plus bénéfique que problématique. Ils incitent donc toutes les mamans à croire en leurs supers pouvoirs, à savoir : gérer sa douleur et accueillir bébé sans antidouleurs, le plus naturellement du monde :)

Voir aussi : Grossesse et accouchement au Danemark : témoignage

Bébé dans son couffin, hochet naturel et langes CamCam Copenhague
Bébé et CamCam Copenhagen



Comment résister à la péridurale ?

Il est important d'être préparée et de préparer votre entourage : si vous décidez d'accoucher sans péridurale, faites-le savoir à l'avance !

- Au Danemark, on prépare une liste de souhaits d'accouchement. Bon, il s'agit d'une liste idéale : certaines choses se passeront sans doute différemment. C'est là l'une des missions du conjoint : apporter la liste à l'hôpital à l'arrivée, et expliquer aux sages-femmes les différents souhaits (liberté de mouvement, bain, pas de péridurale, etc.). Il sera le garant de cette liste ! Vous, maman en devenir, devez rester concentrée sur vos contractions et ne vous préoccuper de rien d'autre !

- Il y a 95% de chances que vous finissiez par demander la péridurale à un moment du travail :-D En général, on craque vers la fin, lorsque l'ouverture du col se situe entre 7 et 9 cm : c'est le moment où les contractions sont les plus douloureuses et qu'on commencer à penser qu'on n'y arrivera jamais. Et pourtant ! on y est presque et les contractions de poussées ne font alors presque plus mal ! Prendre la péridurale a ce moment-là serait vraiment dommage, le plus dur a été fait et vous touchez au but. Il faut donc patienter ! Vous ne serez sûrement pas en mesure de vous dire ça de vous même à ce moment-là, et c'est donc là que votre conjoint peut intervenir et vous répondre (à propos de la péridurale) : "oui oui, elle arrive, elle arrive" ^^ Faites un point avec votre sage-femme sur l'ouverture, et attendez un peu. Bien entendu, si vous avez réclamé la péridurale à plusieurs reprises, que cela fait des heures que le travail a commencé mais que vous n'êtes encore qu'à 1 de dilatation, la question sera différente et vos souhaits initiaux devront sûrement être réajustés.
 

Bébé dort dans les bras de maman, dans une couette Garbo and friends
Gros câlin emmitouflé dans la couverture Garbo & Friends


Quelles sont les techniques pour soulager un accouchement sans péridurale ?

Bien sûr, les douleurs peuvent être assez importantes lors d’un accouchement naturel. Et les Danois ne le cachent pas : accoucher, ça fait mal. Mais pas comme une maladie. Ici, un grand bonheur nous tend les bras, là, juste après l'accouchement :)

Il existe des techniques naturelles pour faire face aux douleurs :

- La chaleur sur les contractions : douche chaude, bain chaud, bouillotte

- Changer de position, se balancer, ne pas rester statique. Lors d'un accouchement naturel, la femme doit avoir la force d’écouter son corps et de comprendre les positions qui le soulagent : marcher, s’allonger sur le côté, s’installer sur le ballon, prendre un bain, se mettre à quatre pattes, etc. Tout ce qui fonctionne est bon à prendre !

- Le futur papa a aussi un rôle important à jouer : il peut participer à augmenter la production de l'ocytocine de maman en lui massant le bas du dos, en l'apaisant par des caresses, de la musique douce ou encore en papotant.

- S'écouter : au Danemark, les femmes sont poussées à écouter leur corps et à donner de l’importance à leurs sentiments. Le conjoint, et la sage-femme présente, feront tout pour aider la future maman dans ses choix.

- Travailler la respiration est un élément essentiel pour contrôler et apprivoiser les douleurs et les contractions. Accueillir les contractions avec une respiration calme, malgré la douleur, permet à la maman de se concentrer sur l'essentiel. La contraction est moins subie, et donc moins douloureuse. Ces exercices ont le pouvoir d’apaiser et de relaxer les futures mamans.

- Restez aussi détendue et relaxée que possible, malgré la douleur. Gardez en tête que tout se passera bien, absorbez chaque contraction, ne les combattez pas : au plus vous vous crisperez lors des contractions, au plus elles seront pénibles. Rappelez-vous : chaque contraction passée est un pas de plus vers votre bébé ! Il sera bientôt là et vous allez enfin pouvoir le rencontrer !!


Bébé dans son couffin Garbo & Friends
 

Mon avis de maman française au Danemark

Ayant accouché de mes deux enfants au Danemark et sans péridurale, je conseille vivement (dans la mesure du possible) de vivre cette expérience d'un accouchement naturel ! On découvre les forces insoupçonnées de notre corps, et à quel point la nature est bien faite ! Un livre m'a énormément aidé dans mon cheminement vers le choix de l'accouchement naturel : HypnoNaissance : la méthode Mongan. Des techniques simples mais qui fonctionnent à merveille !

Enfin, la clé du succès d’un accouchement sans péridurale est de ne pas se laisser submerger par la panique et le stress. Organisez-vous et préparez l’arrivée de votre enfant, pour aborder l'accouchement et ce qui suit le plus sereinement possible. Apprenez des techniques particulières pour vous soulager et vous concentrer (pendant la grossesse : yoga, respiration, méditation). Allez visiter le service où vous accoucherez afin de vous préparer mentalement, choisissez le suivi d'une sage-femme (à la place ou en complément de votre gynécologue).

En France, il est possible d'accoucher en plateau technique, ce qui ressemble le plus à un accouchement fait au Danemark.

Allez, bon courage à toi, future super-mum <3

-------

Spécial futures mamans :
Rejoignez les 15000 parents bienveillants pour partager vos doutes, questions, conseils ici
Faites votre liste de naissance scandinave ici

Bebe dort avec sa peluche bouillotte oie senger
Peluche bouillotte 100% naturelle Senger
 

Produits recommandés