Nous utilisons des cookies et Pixel Facebook pour nous aider à améliorer, promouvoir et protéger nos services. En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de cookies.
Lire la suite.
Rechercher...
 
Liste de
Naissance
  • Livraison gratuite Dès 135€ - En France
  • Colis envoyé le jour même Commande avant 14h
  • Des questions ? 09.70.73.51.60
  • Paiement sécurisé

Bébé et les écrans : les méthodes danoises pour les éviter

L'OMS recommande de bannir totalement l'exposition aux écrans pour les enfants de moins de 2 ans, et de la limiter à une heure par jour entre 2 et 5 ans. En tout cas, c'est clair : au moins l'enfant est soumis à l'écran, au mieux c'est, pour son développement moteur et intellectuel, et pour la qualité de son sommeil. Mais dans notre vie moderne, difficile de préserver à 100% nos enfants des écrans. 

L’approche éducative danoise est un exemple pour de nombreux pays : leur philosophie de vie fait des bébés plus heureux et épanouis que partout ailleurs. Entre autre, ce pays scandinave a trouvé l’équilibre parfait entre la santé de bébé et les écrans. C'est un mal actuel : certains parents ont des difficultés à imposer des limites à leur enfant concernant les écrans de tous types (smartphone, tablette, télévision). Le Danemark tend à faire exception.

Mais, comment ce pays a-t-il réussi à trouver l’équilibre entre le bien-être bébé et les écrans ?
Quelles techniques utilisent-ils ?

 

Les astuces danoises pour trouver l’équilibre entre bébé et les écrans

1) Une pédagogie basée sur la liberté

L’éducation danoise se base sur des principes pédagogiques où l’enfant va apprendre de lui-même, notamment en jouant seul, dès que possible. Selon les croyances scandinaves, et aussi surprenant que cela puisse paraître, plus les enfants apprennent à jouer seuls, meilleure sera leur capacité d'intégration à un groupe. Privilégiez donc les jouets dont bébé ne se lassera pas lorsqu'il joue seul, comme les jouets de construction, puzzles, instruments de musique ou jouets pour poupée.


L'éducation danoise mise sur :
Minimiser l'utilisation de l'écran : même les programmes "pour enfants" assomment l'enfant, rendu passif, attentiste, simple spectateur de l'activité, plutôt qu'acteur
- Rendre son enfant indépendant très tôt en le laissant agir seul au maximum, essayer, faire des erreurs, recommencer et acquérir des savoir-faire,
- Mettre à disposition de l'enfant des jouets adaptés, créatifs et stimulants, afin de créer un environnement enrichissant,
- Privilégier les jeux en extérieur, au grand air, pour encourager le contact avec la nature, favoriser l'observation et la curiosité,
- Accorder suffisamment de liberté à ses enfants afin qu'ils puissent tester leur limites et découvrir les conséquences de leurs actions : les surprotéger n'a rien de bénéfique ni pour l'enfant (auquel on retire la possibilité de faire sa propre expérience, de découvrir par lui-même, d'être l'artisan de ses progrès), ni pour les parents (qui se stressent plus que de raison).


2) Comprendre ses émotions

Les bébés danois sont sensibilisés à accepter leurs émotions, agréables ou non. Les parents scandinaves font preuve d’authenticité et de transparence : ils ne craignent pas la crise d'un enfant qui hurle et pleure, même si c'est dans un lieu public (supermarché, piscine, etc.). Tout le monde sait qu'un enfant peut criser pour 3 fois rien parfois, donc cas de tabou ou de honte à ce que cela se produise, même au moment le moins opportun :)



L'approche danoise vise à ce que bébé soit en mesure de comprendre ses actes et les limites claires mises en place par les parents, dans l'intérêt du groupe. On ne bride pas ses colères ou frustrations, l'idée est de l'accompagner tant que possible, de laisser couler, et d'en parler après avec l'enfant, en mots simples ou en images. Les bébés danois sont émotionnellement très alphabétisés (il savent décrire très tôt ce qu'eux-mêmes et les autres ressentent).

Les enfants appréhendent donc avec une relative aisance les règles imposées par la vie en société, car elles sont en adéquation avec les valeurs familiales inculquées. Les frustrations sont limitées et l'attraction pour les interdits est faible.

Puisque on sensibilise tôt l'enfant à l'intérêt de règles pour l'individu et le groupe, limiter le temps devant les écrans ne se révèle pas beaucoup plus compliqué. La méthode la plus courante consiste à autoriser un dessin animé à une certaine heure de la journée, et à ne pas déroger à cette règle. L'enfant saura qu'il n'y a aucun intérêt à demander de voir l'écran en dehors de cet horaire spécifique. Avec pareille règle, vous serez surpris de voir que certains jours, vos enfants oublieront même l'heure de l'écran ;)
 

3) Laisser son enfant s'ennuyer 

 

L’équilibre entre bébés et les écrans est difficile à trouver pour les parents ayant de multiples tâches à effectuer. En effet, mettre son enfant devant la télévision ou un smartphone pour l’occuper est la solution de facilité : c'est distrayant, plein de couleurs, "bébé regarde un programme pour son âge" et redevient calme soudainement. Idéal pour que papa ou maman fasse les tâches ménagères ou passe un appel, n'est-ce pas ? Eh bien, non ! Tout mignon que soit le programme auquel bébé est exposé, ce n'est pas du tout dans sont intérêt de le regarder : la stimulation est trop puissante, la recette trop bien rodée pour que bébé ne se laisse pas happer. Et plus le temps passe, plus vous aurez un mal fou à l'en défaire.

Les parents danois ont une approche proactive et emphatique concernant les activités de l'enfant. Loin des écrans, ils ne surchargent pas les bébés d’activités et évitent la sur-stimulation : l'idée étant de laisser l'enfant se concentrer sur une activité, l'éprouver et digérer les enseignements acquis.



Au contraire, l’idée est de donner toute liberté à l’enfant concernant les jeux. Commencez par éteindre la télévision et les smartphones, laissez votre enfant explorer son environnement, s'ennuyer, râler, sauter, crier, puis dessiner, modeler, apprivoiser ses jouets et les éléments qui l’entourent. Sans qu'il perde son temps, anesthésié, devant un écran.

Seul ou avec vous à ses côtés, l'enfant va grandir, développer ses compétences et gagner en autonomie. Invitez aussi votre enfant à participer aux tâches ménagères lorsque vous êtes occupé : la qualité du ménage sera peut-être un peu moindre, mais l'enfant développera sa confiance en soi, son sens de la famille et son envie de participer au bien-être de ses proches.
 

4) Les parents danois expriment leur avis sur bébé et les écrans


Tout en misant sur la transparence, les parents danois expriment leur avis concernant les écrans. Grâce à leur discours, les enfants connaissent l'opinion des parents. En quoi, cette approche est-elle bénéfique pour trouver l'équilibre entre bébé et les écrans ? En exprimant de façon franche et réfléchie votre position, votre enfant sera en mesure de comprendre et accepter vos décisions. Par exemple, il vous suffit de lui expliquer vos craintes face aux écrans, qui tendent à énerver votre enfant, diminuer sa créativité, baisser sa capacité de concentration ou encore perturber son sommeil.

Prendre le temps d'expliciter ces raisons et faire comprendre à l'enfant que c'est dans son intérêt que vous prenez ces mesures, est important. C'est une façon de l'impliquer dans le processus.

 

Par ailleurs, l'équilibre entre bébé et les écrans est difficile à trouver, car de nombreuses familles utilisent les écrans comme une récompense à d'autres actions. Terrible erreur ! :)
En faisant cela, les parents attisent l'intérêt de l'enfant pour cette activité au lieu de l'en dissuader, et participent au développement de l'addiction.

Au Danemark, cette pratique n’existe pas. En aucun cas les écrans sont assimilés à une récompense. La pédagogie danoise évite l'utilisation des interdictions et ultimatums (le "non" n'est quasi-jamais utilisé par le personnel des crèches et maternelles) : on valorise la compréhension et l'adhésion de l'enfant, basées sur la discussion et la présentation d'arguments valables. Il faut par conséquent accepter en tant que parents que l'enfant est une petite personne en tant que tel, qui n'est pas nous, et qui a son mot à dire, ne voit pas les choses de la même manière, sans que cela soit négatif. Pour trouver le bon équilibre entre bébé et les écrans, les parents doivent faire preuve de transparence et d'empathie.
 

Passer du temps en extérieur




Malgré un climat pas particulièrement fantastique, les familles danoises passent beaucoup de temps dehors avec leurs enfants. Qu'il pleuve, qu'il neige, qu'il fasse froid, beau ou mauvais, les petits Danois ont un long moment de jeu en extérieur chaque jour. En effet, la garde-robe des enfants au Danemark est très complète afin de répondre à tous les temps. Beaucoup de vêtements techniques, bottes en caoutchouc et combinaisons imperméables. Les petits Danois sont invités très tôt à faire preuve d'un pragmatisme tout scandinave : il pleut ? Eh bien, j'enfile ma combi, et hop ! lls ne se laissent pas abattre à la moindre goutte d'eau et sont poussés à se dégourdir, faire du vélo, sauter dans les flaques, jouer avec la boue, grimper, tomber et se relever ! Des petits débrouillards qui acquièrent des valeurs qui leur serviront toute leur existence.

Plus un enfant revient sale d'un moment en extérieur, plus les parents sont contents : cela prouve que leur enfant s'est bien dépensé ! Les petits Danois sont donc souvent très dégourdis et connaissent tôt leur limites. L'aire de jeu est leur zone de tests : tout y est possible, se rouler par terre, grimper, crapahuter, tomber, pleurer un coup, puis se relever et repartir de plus belle, sans avoir des parents surprotecteurs en permanence sur leur dos ! De retour à la maison, les enfants s'étant bien défoulés, ayant vécu 1000 émotions et aventures, pourront bien plus facilement s'adonner à des activités au calme à la maison et dormir du sommeil du juste l'heure venue ;)

Sans se culpabiliser, le tout est de trouver un juste équilibre. Il est avéré que les écrans doivent être utilisés aussi peu que possible, mais on fait aussi comme on le peut, selon les moments/périodes.

Vous trouverez sous l'article une section de jouets naturels pour bébé, pour le distraire et l'aider à développer de nouvelles compétences ;)


Voir aussi : Pourquoi et comment rendre bébé indépendant ?



 

Produits recommandés