Rechercher...
 
Liste de
Cadeaux
  • Livraison offerte à partir de 70€
  • Colis expédié le jour même Commande avant 14h
  • Livraison rapide 1 à 3 jours ouvrés
  • Retours faciles 15 jours pour changer d'avis

La magie d'un Noël scandinave

Enfant décorant un sapin de Noël

La magie d'un Noël scandinave

Décembre. Ses journées courtes (7 heures), ses températures froides (0 à 5°C), et ses bourrasques qui charrient l'humidité ambiante, glaçant jusqu'à l'os. Et pourtant, décembre : ce mois que les Danois affectionnent peut-être le plus. Mais comment cela se fait-ce ?!

À cette question légitime, Dorthe (ma voisine) de répondre : "Décembre, c'est hygge". Point barre. Simple. Et sans appel.

Qu'est-ce qui rend cette période si particulière ?

Alors, c'est vrai, les intérieurs s'illuminent des bougies que l'on dispose à la fenêtre. Les petits coins de salon savamment éclairés d'une lampe d'un designer au nom imprononçable invitent à ronronner au chaud, allongés sur un tapis en laine, pantoufles aux pieds et livre d'épopées vikings en mains.

Le rituel se met en place : on se prépare, on organise et on orchestre la préparation minutieuse de Noël, répété sans fausse note, chaque année par la plupart des familles, de confession chrétienne ou pas, d'ailleurs. Un cheminement riche de traditions multiples qui s'entremêlent (chants, confiseries, jeux, créations maison, etc.), en direction de ce jour-j, qui fait office d'alibi pour tout le reste !

 

Recette d'un Noël scandinave réussi

Les lumières

Nous en parlions plus haut. Et c'est ce qui caractérise probablement le mieux les hivers scandinaves : la maîtrise absolument remarquable de la lumière en intérieur ! Des candélabres et bougeoirs de tous styles et de toutes époques (ah, avec une préférence pour le vintage quand même) sont disposés ça et là : leurs bougies vont éclairer l'espace d'une lumière tamisée, diffusant autour d'elles une atmosphère délicieusement chaleureuse et cocoon.

Cafés, restaurants, petites boutiques ou chez soi : on n'apprécie jamais tant une balade dans le froid que quand on sait qu'elle mènera irrémédiablement à un petit nid douillet !
 

Les animations

Ah, elles sont nombreuses ! Chaque église concocte une programmation généreuse : concerts, théâtre, ateliers créatifs pour les enfants, repas populaires, etc. Des évènements variés, ouverts à tous, et dont les Danois sont friands : on s'y retrouve entre amis, on s'amuse et on y savoure des æbleskiver ("èbleu-ski-oueure" : sorte de petite gaufre de forme ronde, accompagnée de sucre glace et de confiture de fruits rouges) tout en sirotant un bon verre de gløgg ("gleuque" : vin rouge chaud ou jus de fruits, agrémenté d'épices, d'écorces d'agrumes, raisins secs et amandes).

Largement célébré au Danemark, notamment dans les écoles, le 13 décembre est le Luciadag, le "jour de Lucia", où l'on célèbre la sainte du même nom. Les enfants vêtus d'aubes immaculées, défilent en colonne, bougie à la main. La jeune fille qui incarne Sankta Lucia a le privilège de marcher en tête de cortège, avec une couronne sur laquelle sont fixées 4 bougies allumées.

Pour les personnes vivant à Copenhague (notamment avec enfants), le passage par Tivoli est quasiment inévitable ! Le parc d'attraction historique (2ème plus vieux au monde encore en activité), situé au cœur de la capitale danoise, rivalise d'inventivité chaque année, pour proposer un univers enchanteur à ses visiteurs transis !
 

Le calendrier de l'Avent

À partir du 1er décembre, matins et soirs deviennent de petits moments festifs, annonciateurs du plus grand évènement. Ainsi, chaque matin séparant le 1er décembre du soir de Noël, les petits Danois découvrent un petit cadeau laissé par le Père Noël, en guise d'amuse-bouche. De quoi les aider à patienter jusqu'au grand jour (pour les enfants plus grands, un petit cadeau chaque weekend suffira) ! On parle bien ici de petits cadeaux, des clins d'œil, quelques chocolats, pour marquer le coup et titiller l'imagination de l'enfant.

Calendrier de l'Avent
Calendrier de l'Avent

Les quatre dimanches précédent le soir de Noël, on allumera l'une des grosses bougies disposées sur une couronne de l'Avent, afin de marquer chaque nouvelle étape vers le jour de Noël.
 

La tradition du nisse

Dans le folklore scandinave, le nisse (du vieux danois "Nis" ou "Niels") est un lutin facétieux qui agit comme esprit protecteur de la maison. Pour satisfaire les nisser (pluriel de "nisse"), c'est simple : un bon bol de porridge avec une petite cuillerée de beurre au milieu ! Les petits Danois adorent cette tradition à l'approche de Noël, car si les enfants savent que si les nisser vont probablement les taquiner un peu ("drille nisser"), ils sont aussi en charge de leur apporter de jolis cadeaux !

Maison de nisse

Pour les parents, la tradition est d'installer/coller contre un mur du salon, la cahute du nisse : une petite porte, un balai, un petit bonnet et une boîte à lettres, qui permettront à l'enfant de se faire à l'idée de ce petit lutin qui va partager l'Avent avec nous. La porte est fermée toute la journée, car le nisse se repose. La nuit, en revanche... Au petit matin, les enfants découvriront les forfaits du nisse : les paires de chaussures mélangées, des flocons d'avoine éparpillés devant sa petite porte, un rouleau de papier toilette déroulé, en travers du salon. Le nisse est passé par-là, ce sacripant !

 

Le sapin

Il est assez courant que, à la veille de Noël, les familles se rendent dans une plantation de sapins : on vient choisir et couper soi-même LE sapin parfait pour la fête. Une balade entre les arbres, en famille, hache à la main : plaisant ! Ce n'est qu'à partir du 23 ou du 24 que le sapin sera placé à l'intérieur puis convenablement décoré. Souvent sobres, minimalistes et placées avec parcimonie, les décorations ne vont pas dissimuler le sapin, mais au contraire de magnifier la beauté naturelle du "roi des forêts" !

Enfant décore un sapin de Noël

Il existe toutefois une alternative excellente à l'énorme consommation d'arbres que cela représente chaque année : la location ! Plutôt que d'acheter un sapin que l'on laissera doucement dépérir, croulant sous ses guirlandes, louer un sapin devient une solution éco-responsable simple et super efficace. L'idée est que vous rendiez l'arbre à son propriétaire (un producteur, généralement) après utilisation : le sapin sera replanté sitôt les fêtes finies, et pourra prendre une année sabbatique avant d'être de nouveau loué, l'année suivante. Plus économique, bien plus écologique et pas du tout moins festif :)
 

Décorations et confiseries maison

La période de Noël est aussi celle des petits travaux manuels qui permettent d'ancrer l'esprit festif dans le quotidien des individus : on fabrique de petites figurines de lutins avec des morceaux de bois et de la laine, on s'essaye aux origamis en formes d'étoiles ou de rennes. On découpe, on bricole, on colle et on accroche ! L'idée est de passer des moments hygge en famille, autour d'activités communes, dont le résultat sera visible et mis à l'honneur tout au long de la période.

Atelier créatif de Noël

Fort heureusement, biscuits et gâteaux ne sont pas en reste, avec cette tradition des Julekonfekt (confiseries de Noël) : des kransekager ("crâne-se-quai-yeur", petits sablés recouverts de glaçage), des petits biscuits fourrés au nougat (synonyme ici de praliné, le nougat de Montélimar étant appelé "Fransk nougat") et de quantités impressionnantes de massepain. De quoi ravir tous les petits gourmands ! 
 

Et vient alors le soir de Noël...

Les Danois sont fermement attachés au repas traditionnel, dont l'inflexible menu consiste TOUJOURS de flæskesteg ("fless-que-staï", du porc croustillant servi avec des patates sucrées, revenues au beurre et caramélisées, et du choux rouge), mais aussi de viande de canard et d'une salade de pommes de terre (garnie de raisins et de noix) à la crème. Couronnez le tout de quelques verres de snaps distillé à 40°. Un breuvage qui décape, mais aide à la digestion de ce repas copieux, paraît-il. On le trouvera aussi sous le nom de "akvavit" (eau-de-vie) ou, plus parlant encore, de "brændevin" (vin de feu) :-D

Une fois repus, les convives passent à l'étape de la danse autour du sapin. Tous ceux présents se placent en cercle autour du sapin, en se tenant par les mains. On entonne alors des chants de Noël, tout en commençant la ronde, dans un sens puis dans l'autre, afin de célébrer de manière artistique le soir de Noël.

Bon, ça, c'est la théorie.

Dans les faits, après un repas substantiel et généralement bien arrosé, les chants deviennent de curieuses polyphonies, entre ceux qui savent (de tête) et ceux qui savent moins (imprimé en main). Une ratatouille de départs en canon malencontreux, de rires aux éclats et de grognements de celui ou celle à qui l'on vient de marcher sur les pieds. Car, autant le dire, la chorégraphie, pourtant simple, se transforme en marché aux bestiaux : on se percute, on se chamaille, on tourne dans le mauvais sens. Bref, un tableau pour le moins pittoresque :-D

Cadeaux de Noël dans des sacs en tissu

Ensuite seulement vient enfin le moment tant attendu d'offrir les cadeaux. Le point culminant, un peu ce qui aura été l'excellente prétexte à tous ces bons moments en famille !

Et chez vous, les fêtes de fin d'année, elles ressemblent à quoi ?

 

Produits recommandés