Nous utilisons des cookies et Pixel Facebook pour nous aider à améliorer, promouvoir et protéger nos services. En continuant à utiliser le site, vous acceptez notre politique de cookies.
Lire la suite.
Rechercher...
 
Liste de
Naissance
  • Livraison gratuite Dès 135€ - En France
  • Colis envoyé le jour même Commande avant 14h
  • Des questions ? 09.70.73.51.60
  • Paiement sécurisé

Diversification alimentaire au Danemark - Recommandations officielles

Quand et comment commencer la diversification alimentaire avec son bébé ?

Découvrez dans cet article les recommandations scandinaves sur ce vaste sujet :)

"J'ai su que Karl était prêt quand il s'est mis à me regarder manger avec joie et curiosité - il porte ici son long bavoir en coton-éponge de chez Liewood"


Commencer la diversification à 4 ou à 6 mois ?

Le Danemark recommande de commencer la diversification alimentaire avec bébé à partir de ses 4 à 6 mois. Au-delà de 4 mois révolus, le système gastro-intestinal de bébé est suffisamment développé pour absorber d'autres aliments que le lait.

Et à partir de 6 mois, une alimentation faite exclusivement de lait ne lui est plus suffisante : ses besoins nutrionnels ont changé. Alors comment savoir s'il faut commencer la diversification à 4, 5 ou 6 mois ?


Les signes que bébé est prêt pour la diversification alimentaire :

En Scandinavie, on peut commencer à donner des repas à bébé dès 4 mois révolus si :
  • bébé parvient à tenir sa tête droite, regarde avec curiosité la nourriture et ouvre la bouche quand on lui tend une cuillère,
  • bébé réussit à s'asseoir avec soutien et commence à se pencher en avant dans la chaise haute,
  • bébé prend lui-même la nourriture de la table et essaye de la porter à sa bouche,
  • bébé sait montrer qu'il est repu, par exemple en détournant la tête quand on lui tend à manger.

Si bébé est prématuré, il faut alors plutôt prendre en compte la date du terme prévu plutôt que sa date de naissance effective pour définir les 4 mois révolus.
 

Pourquoi est-il important d'attendre que bébé soit prêt ?

C'est tout simplement plus relax !! On sait que bébé n'a au départ besoin de rien d'autre que du lait, donc on peut commencer tranquillement, pas forcément tous les jours. Il faut prendre le temps de lui montrer les aliments et ne pas paniquer si bébé refuse de les manger. L'idée est d'initier bébé à de nouveaux mets, en douceur.

Bien sûr, et comme à l'accoutumée au Danemark : pas de pression, chacun a le choix en fonction de son bébé, de ses envies, de son temps. Les Danois sont unanimes sur le fait que bébé doive manger des repas diversifiés au-delà de ses 6 mois, mais surtout pas avant 4 mois ! Entre les deux, on a donc quartier libre pour tenter des choses à sa façon ;)

Ne pas s'imposer de rythme quand on commence avant 6 mois. Nourrir bébé lorsqu'il est disponible, joyeux et qu'il en a envie ! Allez, hop, on retentera les brocolis demain !


Comment démarrer la diversification alimentaire ?

Vous aviez suivi nos conseils pour réussir l'allaitement ? Parfait ! Voici quelques techniques pour vous initier à la diversification et amener délicatement de nouveaux aliments dans le quotidien de bébé :

1) Installez-vous convenablement : placez bébé dans une chaise haute ou sur vos genoux, avec un long bavoir (attention, ça va tâcher !),

2) Présentez-lui de petites quantités : cela permettra à bébé de s'habituer doucement à d'autres consistances et saveurs que celles du lait,

3) Armez-vous de patience : de nombreux essais seront généralement nécessaires avant que bébé réussisse à avaler correctement le contenu de la cuillère. Au début, la majorité de la bouillie sera recrachée sur le bavoir plutôt que d'atteindre l'estomac de notre petit chéri. C'est normal ! Bébé doit apprendre à utiliser ses machoires et sa langue de façon totalement nouvelle,

4) Bien choisir la cuillère : préférez celles en silicone à celles en métal, ces dernières pouvant irriter les gencives de bébé,

5) Passez en mode observation : regardez bébé, ses réactions, ses comportements ; parfois, "lire" un bébé n'est pas évident. Il fait une grimace à la première bouchée de poireaux ? Cela peut aussi vouloir dire qu'il adore ;)

6) Le premier mets : au Danemark, le premier plat que l'on sert aux bébés est le grød (gruau). On commence par un mélange liquide de céréales sans gluten telles que le maïs, le millet ou le riz. Il existe des préparations infantiles contenant ces ingredients : il suffit alors des les mélanger à de l'eau bouillie et éventuellement un peu de lait (maternel ou maternisé). Miam, bébé va ADORER !

7) Poursuivez l'observation : Voyez si bébé présente des problèmes de digestion ou des signes qu'il n'est pas prêt à la diversification en général ou à cet aliment en particulier. Après avoir essayé les différentes céréales, on passe aux purées de légumes ou de fruits. De ce point de vue là, c'est comme en France : un aliment seul d'abord, et des mixtures ensuite.


Les premiers mélanges d'aliments doivent être très liquides, et on les épaissit petit à petit. Chez nos amis les vikings, la pratique est de privilégier les légumes aux fruits. En effet, les compotes sont sucrées et il est très facile de convaincre bébé d'en manger. On préfère donc commencer par l'orienter vers des saveurs salées pour une meilleure alimentation.

Conseil : Les Danois commencent la diversification avec des bouillies pour bébé. Découvrez toutes nos recettes de bouillies bio
 

Quelle quantité d'aliments donner à bébé ?

Lors des premiers repas, on commence par quelques cuillères seulement, afin de vérifier la réaction de bébé. Ensuite, c'est open bar pour bébé ! S'il montre tous les signes qu'il est prêt, il saura aussi montrer qu'il en veut (en ouvrant la bouche) ou n'en veut plus (s'il tourne la tête, ferme la bouche ou se met à pleurer).
 

À quel moment de la journée ?

Au début, l'heure n'a pas vraiment d'importance. Il faut plutôt trouver le moment où bébé est le plus disponible, c'est à dire éviter les moments où il est affamé, fatigué ou énervé. Au Danemark, les enfants dînent avec les parents (tout le monde mange à 18h/18h20 !) donc la diversification commence ici, lors des repas en famille.

"Il est courant de dîner avec les bébés au Danemark, on est donc tous à table à 18h !!!"


Accepter les différences des bébés

Commencer avant 6 mois permet de s'adapter au rythme de bébé. Sous forme de jeux, on va l'éveiller, l'entraîner, le préparer à manger (presque) comme les grands.

Il est essentiel de respecter le fait que bébé ne sera peut-être pas prêt en un clin d'œil, que certains jours il aimera, d'autres pas du tout. Peut-être comprendra-t-il immédiatement comment manger à la cuillère ou que cela prendra des plombes ! Il faut être prêt à suivre le rythme de l'enfant, qu'il s'agisse d'un aventurier prêt à tester de nouvelles saveurs chaque jour ou d'un bébé confort qui préfère goûter 10 fois à la même saveur avant d'en expérimenter d'autres. L'objectif est d'être paré pour les 6 mois, sans se stresser !

L'idée est de sensibiliser dès à présent l'organisme de bébé à une nourriture variée, afin qu'il prenne pour plus tard de bonnes habitudes et apprécie les goûters sains ! Et, bien entendu, en cas de doute, il ne faut surtout pas hésiter à se renseigner auprès de son pédiatre 🤓
 

Côté pratique : retours d'expérience de la diversification alimentaire pour Karl

Lorsque Karl était bébé, nous avons commencé la diversification alimentaire juste après ses 4 mois :

- Nous avons commencé avec les bouillies de céréales sans gluten : chaque jour, j'alternais maïs, riz et millet.  Découvrez toutes nos recettes de bouillies bio

- Rien de plus pratique qu'un Babycook pour cuisiner à la vapeur puis mixer les fruits et légumes en 5min. Et pourtant, si ces appareils sont très courants en France, ce n'est vraiment pas le cas au Danemark ! Ici, les parents tiennent à faire les choses eux-mêmes, sans aide mécanique. Mais c'est vrai que ces appareils sont quand même excellents pour concocter facilement de bons petits plats frais tous les jours.

- Si j'ai trop de purée d'avance, je la congèle dans des petits cubes à glaçons pour décongeler seulement 2/3 cubes au prochain repas par exemple (les quantités de départ étant minimes),

- Je varie entre recettes françaises et recettes danoises. Mais j'avoue avoir un penchant (et Karl aussi) pour le gruau de céréales, qui cale bien l'estomac gourmand de mon gros bébé. Il les digère bien et leur consistance lui plaît beaucoup : cela constitue un bon repas le soir, plutôt que de mettre des céréales infantiles dans un bibi ;)

- Je n'ai rien changé au rythme de ses tétées. Il commence toujours par téter son lait, je ne lui proposais du solide que dans un second temps. Il venait toujours avec nous à table (si réveillé à l'heure du repas) et je lui donne le gruau si le moment s'y prêtait bien.

- Il essaie toujours d'attraper la cuillère avec ses petites mains. Je lui donne donc sa propre cuillère pour jouer ou bien je tiens ses mains ;)

- Comme son estomac n'est pas encore très développé, les premières purées peuvent être synonymes de constipation. Il est donc recommandé de proposer un peu d'eau à bébé lors des repas (dans un autre récipient que le biberon : verre d'apprentissage, par exemple). Lui donner des pruneaux (frais ou secs) sous forme de compote par exemple est un remède naturel efficace et l'effet est garanti : vous changerez la couche de bébé dans l'heure qui vient :)

Cet article est aussi publié sur notre page facebook @boutiquemanipani, n'hésitez pas à venir nous y poser vos questions ;) Je serai ravie de vous répondre ! <3

Source : Ministère de la Santé danois (recommandations officielles), sage-femme et pédiatre danois.

Vous pouvez en lire davantage sur le sujet en téléchargeant la traduction partielle du guide officiel du Ministère de la Santé danois

Manipani, c'est la boutique et le blog d'une maman française installée au Danemark. Vous aimez nos articles ? Suivez-nous sur la page Facebook de Manipani ou via notre newsletter <3

Léa
 

Produits recommandés