Rechercher...
 
Liste de
Naissance
  • Livraison : 3€ Gratuite dès 70€
  • Colis envoyé le jour même Commande avant 14h
  • Des questions ? 09.70.73.51.60

Père Noël : que racontent les Danois à leurs enfants ?

 



Début décembre, au Danemark, le Père Noël et sa cohorte de lutins (les "nisse") débarquent tout droit de Laponie et envahissent le pays.

Les décorations de Noël surgissent de partout, sur les devantures les magasins, au milieu des rues passantes et au cœur des maisons. Des petits lutins se dissimulent derrière le carreau des fenêtres, prennent place sur les marches d'escaliers ou se suspendent au dessus des portes... Ils sont partout !

Noël, ici, est une tradition que l'on prend (très) au sérieux. Et il y a de quoi, puisque c'est l'évènement qui illumine l'ensemble de ce mois de décembre sinon synonyme d'obscurité, de grisaille et de froid !

Alors, que racontent les parents danois à leurs enfants sur ce fameux "homme de Noël"  ("Julemand" en danois) ?



 

Le Père Noël existe-t-il en Scandinavie ?

Il paraît que le Père Noël vient de là-haut, très au nord. Les petits Scandinaves y croient dur comme fer, non ?

Au Danemark, la règle d'or est de respecter le développement de l'enfant en lui expliquant tout, dans le calme, plutôt qu'en le contraignant à accepter sans broncher (et puis c'est tout !). Du coup, que dire à ses bambins lorsqu'ils questionnent le pourquoi de ce généreux ventripotent botté ?

 

Moitié mythe, moitié vérité

Comme souvent en Scandinavie, la voie du milieu (途中で en danois) est considérée comme la plus sage. Alors, dans la plupart des foyers, le Père Noël existe. En décembre, il quitte sa hutte lapone sur son traîneau tracté par des rennes volant pour distribuer aux enfants sages les cadeaux fabriqués par ses lutins rigolos. Le truc, c'est qu'il n'apporte pas TOUS les cadeaux !


 

Le rôle du Père Noël

Il a été scientifiquement prouvé que, du 1er au 24 décembre, le Papa Noël vient toutes les nuits déposer un petit cadeau dans le calendrier de l'Avent ou au creux de la chaussette taille 68 installée à l'entrée de la maison. Il s'agit à chaque fois d'un petit cadeau, d'un chocolat ou d'un bonbon, pour aider l'enfant à patienter jusqu'au jour tant attendu.

Le soir du 24, juste avant le repas, le Père Noël apporte aux enfants un ultime cadeau tiré de sa hotte. Les enfants lui adressent un bisou de rigueur, lui offrent un dessin ou lui remettent leurs tétines (moment-clef pour les bouts d'chou !). Et ils ouvrent enfin leur premier véritable cadeau de Noël.

Après le repas, une fois bien repus, la fête commence : chants, danses et rires à profusion !

Ensuite seulement vient l'heure des autres cadeaux, ceux offerts par la famille :  ils sont distribués de main à main, même aux enfants, et ouverts tout de suite sur place, dès le 24 au soir donc.

                                     


Le rôle des proches

Il est donc admis que les cadeaux ne sont pas tous offerts par le Père Noël, mais bien aussi par les proches.

Ainsi, les enfants peuvent remercier Papi, Mami ou Tata. Ils peuvent eux-mêmes participer à ce jour spécial en préparant des cadeaux pour leurs parents ou grand-parents, sans avoir à se reposer sur la bienfaisance de l'homme rouge.

Les enfants ont donc depuis tout petit saisi que les cadeaux ne tombent pas tous magiquement d'une hotte hypothétique d'un barbu trop gros pour passer par une cheminée dont nos appartements ne disposent même plus.


 

Une alternative au choix "dire la vérité" ou "dire des mensonges" ?

Les psychologues Chris Boyle et Kathy McKay (article Le mensonge du Père Noël fait-il du mal aux enfants ? paru dans Le Temps) soutiennent qu'alimenter et continuer à servir le mythe du Père Noël ébrèche la relation de confiance entre les enfants et leurs parents. La célèbre Maria Montessori (fondatrice de la pédagogie qui porte son nom) indiquait plus tôt : "Mais comment ce qui est le fruit de notre imagination pourrait-il développer l'imagination des enfants ? Nous seuls imaginons et non eux, ils croient, ils n'imaginent pas. […] Est-ce la crédulité que nous voulons développer chez nos enfants ?".

D'autres perçoivent au contraire des vertus dans le mythe du Père Noël, comme la psychologue Dana Castro (article Le mensonge du Père Noël, un paradoxe parental paru dans Le Monde) indiquait que "[ce mythe] a pour fonction de développer la créativité, l’imagination, la vie intérieure. L’enfant a besoin d’une vision féerique du monde. Sinon, on est dans une forme de transparence totale, un rationalisme assez sec". Et cela semble d'autant plus vrai qu'il est admis qu'entre 3 et 6 ans, l'enfant ne parvient pas encore à faire une distinction claire entre ce qui tient du réel ou de l'imaginaire.

De façon générale, les Danois proposent une alternative à ce choix cornélien. L'idée est de préserver la fantaisie et l'imaginaire associés au Père Noël aussi longtemps que possible, tout en évitant de "mentir" effrontément à son enfant. En leur montrant que les cadeaux peuvent être offerts par de simples humains. Aussi.

Manipani, c'est un blog et une boutique scandinave pour les bébés créée par Léa, jeune maman française résidant au Danemark - Et vous, vous dites quoi à vos enfants pour Noël ? ;)

Cet article vous a plu ? Vous pouvez aussi découvrir les meilleurs cadeaux scandinaves pour bébé et jeunes enfants et notre Catalogue scandinave de Noël ici



Ou bien découvrez notre Catégorie Noël avec des filtres pour trouver le cadeau idéal par âge ou par prix ;)  https://manipani.com/shop/cadeau-noel-bebe-264s1.html

Joyeux Noël !!!




 
 

Produits recommandés